"La plus belle couleur au monde est celle qui vous va bien"

Voici un article consacré uniquement à la colorimétrie.
La fameuse "colorimétrie" correspond à la science de la mesure des couleurs. Elle fait partie des principes de base du maquillage mais également une partie essentielle dans l’apprentissage des make up artist.
La colorimétrie est spécifique à chaque métier, elle sera donc différente pour les maquilleurs, les coiffeurs, les peintres, les graphistes etc... mais toutes ces couleurs sont répertoriées dans ce que l'on appelle le pantone, c'est un nuancier référençant chaque couleur avec toutes ses variations.
Commençons par la base.
- Les couleurs primaires : Ce sont des couleurs que l’on ne peut pas obtenir grâce à des mélanges. Ce sont les couleurs de base qui crée toutes les autres.
Le bleu, le jaune et le rouge
- Les couleurs secondaires : Elles correspondent au mélange de deux couleurs primaires.


- Les couleurs tertiaires : C'est le mélange d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire
VERMILLON = Rouge + Orange
SAFRAN = Jaune + Orange
BLEU CANARD = Bleu + Vert
AUBERGINE = Bleu + Violet
BORDEAUX = Rouge + Violet
Pour pouvoir visualiser toutes ces couleurs, il existe un cercle appelé « cercle chromatique » qui nous permet de voir les dégradés de ces couleurs, mais aussi leurs différentes intensités.


Qu’est-ce qu'un dégradé ? Un dégradé est une transition progressive d'une couleur vers une autre.
Attention, en maquillage le "dégradé" est totalement différent de "l'intensité".
Qu’est-ce qu'une intensité ? L'intensité définit la clarté de la couleur. L'intensité comprend trois catégories :
Couleurs flash = couleur pure, vive sans aucun ajout
Couleurs pastel = couleur flash + beige ou blanc
Couleurs neutre = couleur flash + noir ou gris
Un autre mot que l’on connait mais que l’on ne sait pas forcement définir : le camaïeu. Un camaïeu de couleur correspond à un dégradé d'une même couleur avec toutes ses intensités de sa tonalité la plus claire à sa tonalité la plus foncée. Donc couleur pastel, couleur flash et couleur neutre.




Après tous ces petits mots techniques, parlons du blanc, du noir et du marron.
Ces trois couleurs ne sont pas représentées dans le cercle chromatique, car elles ne correspondent pas réellement à des couleurs.
Le noir et le blanc sont des intensités. Le gris est un mélange des deux. Ces trois dernières sont neutres.
Le marron, lui c'est un peu différent, car il est le mélange de toutes les couleurs du cercle chromatique.

Penchons-nous maintenant sur l'harmonie d'un maquillage. Pour qu'un maquillage soit beau, il faut avoir une bonne harmonie de couleur. Soit une harmonie chaude/froide, soit une harmonie complémentaire.
-L'harmonie complémentaire est sans doute la plus "compliqué" à réaliser car les couleurs complémentaires ne se dégradent pas ensemble. Sinon cela devient gris. L'une sur l'autre, elles se neutralisent et donc "disparaissent". En revanche, l'une à côté de l'autre, elles se subliment toutes les deux.
Voici les couleurs complémentaires : Jaune et violet, bleu et orange ainsi que vert et rouge. Elles s’opposent dans le cercle chromatique.



-L'harmonie chaude/froide. Vous pouvez partager le cercle chromatique en deux. D'un côté vous aurez l'harmonie chaude (jaune orange rouge) et de l’autre la froide (vert, bleu, violet). A savoir qu'un vert peut avoir plus de jaune dedans est donc devenir chaud mais aussi avoir plus de bleu et donc rester froid. Tout comme le rouge, qui lui, peut avoir plus d’orange pour devenir chaud ou plus de rose pour être froid.
Tout comme le vert et rouge qui peuvent être froid ou chaud, il existe également des couleurs particulières:
-Le turquoise : il peut être chaud avec plus de jaune ou froid avec plus de bleu.
-Le corail : chaud s’il y a plus d'orange et froid s’il possède plus de rose.
-Le kaki : il sera chaud avec plus de jaune, et froid s’il y a plus de vert.
-Le marron qui n'est pas forcement considéré comme une couleur par tout le monde, mais peut-être neutre avec du gris à l'intérieur par exemple le taupe ou le marron glacé. Il peut être chaud grâce à du rouge, du orange ou du jaune à l'intérieur ou froid s’il possède du rose ou du violine.

La colorimétrie est très utilisée en maquillage pour mettre la couleur de vos yeux en valeur, neutraliser les imperfections mais aussi choisir la couleur parfaite pour son fond de teint.

Maintenant que vous avez toute la théorie de la colorimétrie, je vous donne quelques petites astuces pour pouvoir mettre tout cela pratique.
-Pour camoufler des rougeurs vous l'aurez donc compris avec les couleurs complémentaires vous pouvez appliquer un correcteur ou une base verte pour neutraliser ces rougeurs.
-Pour camoufler des cernes bleutés, il suffira de mettre un correcteur orangé et pour des cernes violacés un correcteur plutôt jaune. Attention à votre application du correcteur coloré et aussi de votre anticerne. Si vous ne les appliquez pas correctement cela peut conduire à l'effet inverse ou carrément ne pas avoir d'effet, hormis un surplus de matière inutile.
- Pour mettre la couleur de vos yeux en valeur et les faire ressortir, utiliser le fonctionnement des couleurs complémentaires, c'est ce qui sera plus efficace.
Comme vous l'aurez compris, le choix des couleurs n’est pas anodin, c’est une réelle réflexion.
La couleur de votre base, les corrections colorées, la teinte de votre fond de teint, la couleur de vos fards à paupière, de votre liner, mais aussi le blush et le rouge à lèvres, c’est ce qui vous permettra de réaliser un maquillage harmonieux et à votre image, tout en vous mettant en valeur et en vous faisant plaisir.
Vous voulez mettre en pratique ces conseils grâce à un accompagnement concret et apprendre encore d’autres astuces. Cliquez sur « CONTACT », nous réaliserons ensemble un cours d’auto-maquillage qui correspond à vos attentes, grâce aux différentes formules proposées.

A très vite.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !